Accés en 1 clic

Un 3ème martyr du bois de la Reulle identifié

 

Publié le 16/12/2014

Un 3ème martyr du bois de la Reulle identifié

Mardi 9 décembre 2014, à la mairie de Castelmaurou, c’est en présence, des élus locaux, de l’association « le souvenir français »,  le groupe de recherche du bois de la Reulle, les Anciens Combattants, Sabine Geil Gomez, maire de Pechbonnieu, Claude Marin, maire de Saint Loup Cammas, Didier Averseng, maire adjoint de Granague, Pierre Moynet, maire honoraire de Rouffiac Tolosan, que Magali Mirtain, maire de Castelmaurou et Jean-Michel Peltier, procureur adjoint de Toulouse ont signé l’acte de décès de Pierre Cartelet mort pour la France en 1944 à l’âge de 32 ans.

L’histoire remonte au 27 juin 1944, quand quinze résistants issus de la prison de St Michel furent fusillés par les SS dans le bois de la Reulle qui relie les communes de Granague et Castelmaurou. Cinq d’entre eux, jamais identifiés, conservés à Toulouse jusqu’en 1990, furent ramenés à Castelmaurou et dignement enterrés. Ces cinq héros auraient pu sombrer dans l’oubli sans l’intervention de Rose de Hepcée et son époux Michel Fischer, les membres du groupe de recherche, et de l’engagement de la municipalité.

Après quatre années de recherches assidues, jalonnées de procédures administratives complexes, des analyses A.D.N concluantes confirme en 2012 l’identité de l’un des résistants : Charles de Hepcée. Dans les années qui suivirent deux autres martyrs ont enfin pu être identifiés. Après Marcel Joyeux en 2013, c’est enfin le tour de Pierre Cartelet en 2014.
Il Reste deux corps sans nom, des familles peut-être encore à leurs recherches.

Pierre Cartelet est né le 26 janvier 1912 à Taillette dans Les Ardennes. Il étudiera à l’Ecole Normale des Instituteurs à Charleville Mézières.
Mobilisé en 1939, il fût prisonnier en 1940. Il parviendra à s’évader du stalag XIIA après plusieurs mois de captivité. Il s’enrôla alors aux Compagnons de France, ce qui lui assura une excellente couverture à ses activités dans la Résistance. Affecté dans les Pyrénées Orientales, il fût nommé chef de secteur de Thuir puis de celui de Perpignan, pour devenir chef départemental.
Pierre Cartelet fût une cheville du réseau « Bourgogne » qui était chargé d’organiser les passages en Espagne. En particulier ceux d’aviateurs alliés abattus au dessus du territoire français.
En 1943, il intègre l’ORA (organisation de résistance armée) pour en 1944 être arrêté à Toulouse où il y sera incarcéré et torturé. Lorsque les soldats allemands vinrent le chercher dans sa cellule, il déclare à son compagnon d’infortune : « C’est la fin. On vient me chercher, si tu en sors vivant, tu diras à mes chefs comment je me suis conduit. Tu leur diras que je n’ai livré aucun nom. »
Son nom est inscrit sur le Monument aux Morts de Charleville Mézières, une rue de Perpignan porte son nom.

Liens pratiques

connect-e-enfance






 

Légifrance.gouv
Ministère de l'intérieur Le conseil départemental de la Hte Garonne
Ar
chives départementales
La région Occitanie

Contacts - Horaires

 

Mairie
Tél. : 05 61 37 88 11
Email :
contact@mairie-castelmaurou.fr

 

Horaires de la mairie :
Lundi :
8h30 - 12h et 13h30 - 18h
Mardi, Mercredi, Jeudi :
8h30 - 12h et 13h30 - 17h30
Vendredi :
8h30 - 12h et 13h00 - 17h
Samedi : 10h - 12h

 


Urbanisme
Tél. : 05 61 37 88 17
Email :
urbanisme@mairie-castelmaurou.fr

 

Horaires :
Lundi et Jeudi :
8h30 - 12h et 13h30 - 17h30
Mardi : 13h30 - 17h30
Vendredi : sur rendez-vous


Régie Restauration
Tél. : 05 61 37 88 29
Email :
regie.castelmaurou@live.fr

 

Horaires :
du Lundi au Vendredi :
8h30 - 10h

L'AlphaB médiathèque
Adresse :
1A Route de Lapeyrouse,
Tél.: 05 61 37 60 99
Email :
bonjour@lalphab-castelmaurou.fr
Facebook :
L'AlphaB Castelmaurou
Instagram : #lalphab

 

Horaires de l'AlphaB :
Mardi et Vendredi :
15-19h
Mercredi et Samedi :
10h-13h et 14h-18h